Groupe de Caen de la Fédération Anarchiste.

http://facaen.zeblog.com/

Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

facaen

Blog du groupe de Caen de la fédération anarchiste. FA Caen.

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

10 novembre : mobilisation contre ITER à Marseille

Par facaen :: 09/11/2007 à 9:21

Communiqué des Relations Extérieures de la fédération anarchiste

10 novembre : mobilisation contre ITER à Marseille


Il y a un an , les grandes puissances nucléaires mondiales s'accordaient sur un programme de recherche pour la maîtrise de la fusion nucléaire. Sans qu'on en connaisse toutes les tractations réelles, c'est le site de Cadarache (13), haut lieu de traitement du plutonium- aujourd'hui transféré à Marcoule (30)- qui fut finalement retenu. Peut-on se réjouir d’un tel choix, et surtout, quelles en sont les conséquences ?

• Nous, anarchistes, sommes partisans de la lumière face aux obscurantismes, et la recherche est une nécessité fondamentale. Mais nous savons qu'elle est de plus en plus soumise aux intérêts économiques dominants dans ses applications et même dans ses orientations : on ne trouve pas toujours ce que l'on cherche, mais on ne découvre jamais ce qu'on ne veut pas trouver ! Notre hostilité au projet ITER, au delà des dangers réels d'une telle installation, est justifiée par le fait qu'un tel choix confirme le refus de s'orienter vers une société moins productiviste, moins polluée, moins centralisée : on va dans le mur et on accélère dans l'espoir de le désintégrer ! Les chercheurs qui ouvrent des pistes pour notre avenir sont bien souvent dans la marge, car les institutions, dont les moyens viennent de plus en plus de fonds privés, cherchent avant tout à bien servir leurs maîtres. Si les chercheurs manifestent, à juste titre, depuis quelques années, pour demander plus de moyens pour financer leurs travaux, nous pensons qu'ils manquent avant tout, pour la plupart, d'imagination et de courage politique pour orienter leurs recherches dans le sens des intérêts des peuples et non des multinationales. D'ailleurs, en matière nucléaire, les pouvoirs publics trouvent toujours de l'argent : le conseil régional PACA, par pure démagogie, ne vient-il pas d'annoncer que pour chaque euro consacré à ITER, un euro sera investi dans les énergies renouvelables ?

• Depuis les années 70, les gouvernements français successifs ont maintenu fermement l'orientation nucléaire, tant militaire que civile. Malgré Tchernobyl, le fiasco de Superphénix, les multiples "incidents" des centrales nucléaires, l'accumulation des déchets hautement radioactifs pour des milliers d'années, l'épuisement prévisible des ressources en uranium, malgré... une opinion publique majoritairement hostile au nucléaire. Pourquoi ? Parce que le nucléaire, c'est le choix de la guerre, militaire d'abord, mais aussi économique et de classe. Le nucléaire implique, de par sa technicité et sa dangerosité, une concentration et une sécurité renforcées, qui justifient une opacité des informations vis-à-vis de la population; c'est l'opposé de l'utilisation optimale des énergies renouvelables, qui se gère au plus près des usagers (même si un nouveau marché, celui des parcs éoliens, se développe actuellement). Plutôt que miser massivement sur l'utilisation individuelle de l'énergie solaire (chauffage et électricité) par exemple, qui permettrait aux utilisateurs de s’affranchir du contrôle qu’exercent sur eux les grands groupes de distribution d’énergie, l'Etat préfère clairement tenter de reproduire l'énergie solaire dans des centrales : contrôler l'énergie est un des leviers principaux pour maintenir son pouvoir.


Les militant-es de la Fédération Anarchiste appellent donc à une grande mobilisation contre le programme ITER, en particulier en se joignant à la manifestation du samedi 10 novembre 2007, 14h00 à la Porte d'Aix à Marseille. Combattre l'utilisation tant de la fission que de la fusion atomiques est une étape importante pour que la population s'approprie les choix énergétiques de la société, car l'utilisation du nucléaire implique une société totalitaire, dans laquelle nos besoins et les moyens de les satisfaire sont dictés par l'Etat au profit de grands groupes financiers et industriels qui ne voient que leurs intérêts, quel que soit le coût pour la planète et ses habitants.


La seule fusion nécessaire est celle de nos volontés, pour décider collectivement et librement dans quelle société nous voulons vivre.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://facaen.zeblog.com/trackback.php?e_id=268842

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Groupe de Caen de la Fédération Anarchiste. - Blog créé avec ZeBlog