Groupe de Caen de la Fédération Anarchiste.

http://facaen.zeblog.com/

Calendrier

« Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

facaen

Blog du groupe de Caen de la fédération anarchiste. FA Caen.

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le Monde libertaire n° 1506 du 28 février au 5 mars 2008

Par facaen :: 29/02/2008 à 20:56


« Si tu ne veux pas participer à la lutte, tu participeras obligatoirement à la défaite. »
Bertolt Brecht

_________________________________________

Sommaire du monde libertaire

Sommaire du Monde libertaire n° 1506 du 28 février au 5 mars 2008

Force Ouvrière, bigre ! par Fabrice, page 4

Fonction publique, triste ! par S. Chemin, page 5

Incontournables brèves, page 6

Peinard sans accent, page 7

L'Autruche râle com'dab'page 7

Justhom, l'interviou-confession, page 8

IVG en danger, par P. Schindler, page 9

Le marché des médicaments, par Moriel, page 10

Nouveau parti? par Daniel, François, Guy et Pierre, page 12

Afghanistan, la « bonne guerre », par F. Dupuis-Déri, page 14

Un roman blême par J.-P. Levaray, page 16

Gaïa, dernière par S. Chemin, page 16

Une autre Résistance par F. Roux, page 17

Cinéma à Berlin par H. Hurst, page 19

Rennes en résistance par Marjolaine, page 21

Radio libertaire, page 22

L'agenda, page 23


_________________________________________                                                                                                           

Edito du ML

Edito du Monde Libertaire n° 1506 du 28 février au 5 mars 2008

Bon alors, dans cet édito on dirait qu'on parle pas du petit prince-des-cauchemards! C'est vrai, même sans lui, ça rouspète un peu partout dans le monde et en Franchouillie et malgré l'amoncellement d'injustices et de cynisme, Heike Hurst réussit tout de même à nous rapporter une brise rafraîchissante du festival de cinéma de Berlin et des films de jeunes qui défrichent en beauté une abominable réalité.
Au Sud, les faibles et les pauvres continuent à se faire affamer, torturer, spolier, torturer, massacrer dans ce que nos descendants de colons appellent le tiers ou le quart monde selon leur échelle de Richter du pillage. Au Nord, les employés, les ouvriers, les cadres, trop naïfs, continuent à être licenciés, délocalisés ou priés d'aller se faire voir dans une autre ANPE édénique… Les enseignants et les étudiants s'échinent à manifester oppositions et analyses lucides au décimage organisé de l'éducation… Les gens de cinéma et les artistes intermittents ou indépendants continuent à dénoncer l'emprise des gros marchands de soupe de spectacles… Tout un petit monde de gueux renaude face au démantèlement des services publics de tous les jours, postes, transports, justice prud'homale etc. Tout cela n'empêche pas leurs gouvernants, parachutés par les puissances de fric et à la tête des démocraties-représentativemon- cul, de s'envoyer par média interposés des congratulations auto-satisfaites. Bien sûr, ce ne sont pas les « oppositions institutionnelles », comme dirait ton prof de Sciences Po, qui veulent et peuvent y changer grand-chose: Le mou et gras saint-parti-socialiste empêtré à justifier les mêmes réformes mais sans en avoir l'air; les veules et calculatrices grosses centrales syndicales coincées entre une représentativité à 7 % et un cupide désir de garder les bonnes places de leurs permanents et qui pour cela s'écrasent mollement face à un Médef déchaîné qui promène en laisse nos fringants politiques. Quant aux municipales…sans commentaires.
Gardons un peu de bon sens: tous ces pépiements de salons, de Chambres, de symposiums entre gens-bien lavés n'arrivent pas à couvrir les hurlements désespérés et vains de tous les étrangers, enfants, femmes, jeunes hommes, raflés et parqués tels des bêtes, comme au regretté temps du maréchal, avant d'être renvoyés, avec un bon bâillon démocratique, vers la terre de leurs ancêtres qui se trouve être aussi celle de leurs bourreaux.
Pour finir, on avait promis de ne pas en parler, mais on résiste pas : À l'expo d'agriculture not'petit président s'est encore colleté avec un quidam; sa cote baisse jusqu'au trou noir, mais c'est pas grave pour France-inter car Fillon n'a jamais été aussi haut chez les sondés! Vous connaissez la blague du bon et du méchant flic? Vous en voulez encore?

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://facaen.zeblog.com/trackback.php?e_id=299573

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Groupe de Caen de la Fédération Anarchiste. - Blog créé avec ZeBlog